Connectez-vous avec nous

Life

3 types puissants d’objectifs parentaux qui vont changer votre vie

Quels sont les objectifs parentaux ?

Fixer des objectifs parentaux n’est pas seulement l’occasion d’une nouvelle année.

Les objectifs parentaux sont ce que vous voulez accomplir dans votre rôle de parent. Ils vous permettent de rester sur la bonne voie et de vous concentrer sur les choses importantes qui vous permettront de vous rapprocher de vos objectifs. Choisir les bons objectifs peut changer votre vie.

Il existe des objectifs parentaux à long terme et à court terme. Ils peuvent être facilement visibles ou cachés. Avoir des objectifs peut être délicat car nous pouvons penser que nous avons un objectif en tête, mais nos actions en suivent un autre qui n’est pas visible.

Lorsque les tracas sont au centre des préoccupations quotidiennes, il est facile de perdre de vue les objectifs à plus long terme. Les parents submergés par les responsabilités quotidiennes donnent souvent la priorité aux objectifs à court terme plutôt qu’aux objectifs à long terme.

Il est important de choisir les bons objectifs, car les objectifs à court terme peuvent entraver les objectifs parentaux à long terme s’ils ne sont pas cohérents.

Exemple d’objectifs cachés

Voici un exemple d’un objectif caché à court terme qui entrave l’objectif parental à long terme.

Les parents se fixent souvent comme objectif à court terme de « ne pas crier ». Même s’ils essaient de s’y tenir, ils craquent et crient sur leurs enfants après quelques essais. Comme leurs jeunes enfants n’écoutent pas, ils pensent qu’il n’y a pas d’autre solution. Crier est la seule solution.

Ces parents savent ce qu’ils veulent, – ils veulent arrêter de crier parce qu’ils veulent avoir de meilleures relations avec leurs enfants.

Mais tôt ou tard, ils découvrent que ne pas crier ne fonctionne pas. Leurs jeunes enfants ne les écoutent pas. Pour être entendus, les parents doivent crier.

Alors qu’est-ce qui a mal tourné ?

Ne pas crier comme objectif parental ne fonctionne pas parce que ce n’est pas le véritable objectif. L’objectif parental caché dont les parents ne sont pas conscients est de vouloir que leurs enfants soient obéissants.

Obtenir que leurs enfants se conforment aux souhaits des parents est l’objectif caché, mais plus important, ici. Il entrave l’objectif à long terme de développer de bonnes relations.

La plupart des parents veulent élever des enfants en bonne santé, heureux et qui réussissent. Ils veulent avoir des relations étroites avec leurs enfants et aimer passer du temps ensemble. Mais ce désir est souvent oublié lorsque les parents s’attachent à faire écouter leurs enfants. Ils mettent leurs relations en veilleuse tout en recherchant la conformité à court terme.

Lorsque les interactions sont remplies d’ordres, de commandements, de harcèlement et de punitions tous les jours, les relations parents-enfants se détériorent.

Les enfants n’écoutent pas les personnes avec lesquelles ils ne se sentent pas liés. Puis les parents s’énervent et recommencent à crier, ce qui détériore encore plus les relations.

S’il est bon d’avoir des objectifs tangibles et spécifiques à court terme, ils peuvent nous empêcher de voir la situation dans son ensemble et ce que nous voulons vraiment à long terme.

3 types d’objectifs parentaux

Des études ont montré que les objectifs ont un impact direct sur le comportement des parents et sur les résultats1.

Les chercheurs ont identifié trois types d’objectifs dans l’éducation des enfants :

  • Objectifs centrés sur les parents
  • Objectifs centrés sur l’enfant
  • Objectifs centrés sur la relation

Objectifs centrés sur les parents

Les objectifs centrés sur les parents se concentrent sur les besoins des parents, comme l’obéissance et la conformité.

Les parents qui ont des objectifs centrés sur les parents sont souvent préoccupés par le contrôle. À court terme, ils veulent mettre fin ou modifier un certain comportement pour répondre à leurs propres besoins. Ils veulent un enfant obéissant et respectueux qui écoute et fait les choses comme ils le souhaitent.

Ces parents ont tendance à utiliser l’affirmation du pouvoir dans la discipline, comme les cris, les punitions ou les menaces de punition. Les interactions entre les parents et les enfants entraînent généralement des émotions négatives. Les parents croient que le mauvais comportement résulte de la mauvaise attitude ou intention des enfants.

Objectifs centrés sur l’enfant

Les parents qui ont des objectifs centrés sur l’enfant enseignent aux enfants des leçons ou des valeurs familiales, comme l’empathie pour les autres ou un comportement pro-social.

Ces parents ont tendance à être plus empathiques. Ils se préoccupent des sentiments et des désirs de leurs enfants. Ils veulent être de meilleurs parents, comprendre leur jeune enfant, lui inculquer des valeurs fondamentales et lui apprendre des règles sociales pour son bien futur.

Dans les situations difficiles, les parents sont plus calmes. Ils utilisent une discipline positive comme l’induction et le raisonnement. Les raisons sont expliquées et discutées, et des options sont proposées à l’enfant. Ces parents sont souvent chaleureux, flexibles et acceptants. Lorsqu’un mauvais comportement apparaît, ils l’attribuent à la situation ou à l’environnement plutôt qu’à une qualité ou une intention innée de l’enfant.

Objectifs centrés sur la relation

Les objectifs centrés sur les relations se concentrent sur la promotion de relations étroites et de liens harmonieux entre les membres de la famille.

Les parents qui ont des objectifs centrés sur les relations sont réceptifs et empathiques. Ils souhaitent des interactions positives lorsqu’ils élèvent des enfants. Ces parents sont impliqués avec l’enfant dès son plus jeune âge. Ils valorisent les émotions positives et le bien-être des enfants. À long terme, ils veulent construire et maintenir l’amour, la confiance et des liens familiaux étroits.

Ces parents utilisent des stratégies de coopération et de négociation pour parvenir à des solutions équitables. Ils sont également affectueux et accueillants, et valorisent la confiance et l’harmonie familiale.

Quel type d’objectifs est le meilleur

Les types d’objectifs parentaux ne sont pas intrinsèquement bons ou mauvais, mais le comportement qu’ils inspirent peut entraîner des différences dans le style parental.

Les objectifs centrés sur les parents conduisent à des comportements autoritaires, tandis que les objectifs centrés sur l’enfant et sur la relation conduisent à des comportements autoritaires.

On constate que le style parental autoritaire donne de moins bons résultats que le style parental autoritaire. Les experts et les psychologues du monde entier recommandent le style parental autoritaire comme étant le style parental de choix2. Par conséquent, les objectifs centrés sur l’enfant et sur la relation peuvent conduire à une parentalité de meilleure qualité.

Comment fixer nos objectifs

Fixer des objectifs est un moyen de nous aider à identifier ce qui compte le plus pour nous et les comportements qui nous aideront à atteindre ces résultats.

Si la plupart d’entre nous avons des objectifs à long terme centrés sur nos enfants et nos relations, les comportements ou les désirs à court terme reflètent rarement cela.

C’est pourquoi il est important d’être clair sur ce que nous voulons atteindre à long terme. Nos objectifs à court terme doivent s’aligner sur ceux à long terme pour qu’ils fonctionnent bien ensemble.

Nous, les parents, avons beaucoup d’attentes envers nos enfants. Nous voulons que nos enfants soient en bonne santé, heureux, gentils, responsables, empathiques, très instruits, qu’ils réussissent financièrement et qu’ils soient proches de nous.

Mais en même temps, tout en les élevant, certains parents veulent aussi atteindre leurs objectifs centrés sur les parents. Ils veulent que leurs enfants soient obéissants, respectueux, qu’ils obéissent aux ordres, qu’ils écoutent sans être en désaccord, qu’ils se comportent bien, qu’ils travaillent dur et, en gros, qu’ils fassent tout ce que nous voulons qu’ils fassent. Les parents pensent que cela permettra à leurs enfants de réussir, ce qui est rarement le cas.

En essayant d’atteindre ces objectifs à court terme, les parents finissent souvent par compromettre leurs chances d’atteindre les objectifs à long terme.

Cela ne veut pas dire qu’on ne peut pas tout avoir, mais la discipline traditionnelle d’affirmation de la puissance utilisée pour atteindre les objectifs centrés sur les parents est défectueuse et fonctionne rarement comme prévu. Au contraire, elle crée des effets opposés.

Les meilleurs objectifs parentaux

Efforcez-vous de fixer des objectifs axés sur la relation et de renforcer votre relation positive avec votre enfant, car une relation parent-enfant saine et étroite est le fondement de tout ce que nous voulons que nos enfants aient en grandissant3. L’amour parental est puissant. Il ne fonctionne pas aussi rapidement ou aussi directement que la récompense ou la punition, mais il fonctionne certainement beaucoup mieux à long terme.

Voici quelques exemples de bons objectifs pour les parents pour l’année à venir :

  • développer le respect mutuel
  • permettre une communication ouverte et un retour d’information bidirectionnel
  • passer plus de temps à prendre soin de soi
  • prenez soin de la santé mentale de votre enfant
  • établir un climat de confiance pour que votre enfant n’ait pas peur de vous parler de ses problèmes.
  • Soutenez-le et encouragez son indépendance
  • développer l’esprit critique
  • en savoir plus sur le développement de l’enfant
  • trouver des moyens d’améliorer les compétences parentales
  • utiliser le renforcement positif
  • transformez une situation difficile en une opportunité d’apprentissage
  • favoriser la résilience et la tolérance à la détresse
  • lire des livres ensemble
  • prendre ensemble des habitudes saines, comme suivre un régime alimentaire équilibré.
  • devenir un modèle positif

Références

Lire la suite
Clic pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Populaires