Connectez-vous avec nous

Life

Stratégies parentales pour les enfants à forte volonté

Qu’est-ce qu’un enfant à forte volonté ou un enfant fougueux ?

Pour le meilleur ou pour le pire, un bambin au caractère bien trempé a un très fort sentiment d’indépendance. Si cela peut se manifester par de l’assurance, de la confiance en soi et de la détermination, cela signifie aussi une dose d’entêtement, un comportement difficile, des opinions tranchées et de la défiance.

Les enfants à forte volonté sont des êtres persistants et une fois que leur esprit est fixé sur une action ou un comportement, il peut être très difficile de détourner leur attention. Comme tout parent ou enseignant le sait, il n’est pas facile de traiter avec ces enfants à forte volonté.

Les défis de l’éducation d’un enfant à forte volonté

Le plus grand défi de l’éducation d’un enfant à forte volonté est qu’il est remarquablement persévérant dans sa quête et qu’il n’aime pas être dérouté. Ce sont des êtres passionnés et ils vivent souvent à plein régime.

Les luttes de pouvoir constantes associées à l’éducation d’un enfant têtu laissent souvent les parents frustrés et dépassés.

Élever un enfant têtu est un travail difficile.

Pourquoi mon enfant est-il si volontaire ?

Le comportement de forte volonté a ses racines dans le tempérament de l’enfant.

Le tempérament désigne l’ensemble des tendances innées, des traits de personnalité et du style de comportement que possède un enfant à la naissance.

Les difficultés de tempérament telles qu’une réactivité élevée signifient que les émotions d’un enfant à forte volonté sont plus intenses que celles des autres enfants. En même temps, ils ont du mal à contrôler leurs grands sentiments en raison de compétences de régulation émotionnelle sous-développées. Par conséquent, les jeunes enfants sont plus susceptibles de passer à l’acte dans les moments difficiles.

Les enfants au caractère bien trempé doivent apprendre à gérer leurs crises de colère.

Le tempérament de forte volonté est associé à un comportement perturbateur plus tard dans la vie. Ces enfants fougueux ont plus de mal à s’adapter aux transitions. Ils ont plus de fluctuations d’humeur et une plus grande persistance lorsqu’ils veulent que les choses se passent à leur manière.

Les parents doivent-ils s’inquiéter s’ils ont un enfant au caractère bien trempé ?

Bien que le tempérament soit une partie du problème, c’est l’élément le plus important. interaction entre le tempérament d’un enfant et son environnement. qui conduit à des problèmes de comportement.

De plus, les tempéraments difficiles entraînent souvent des styles et des techniques parentales peu utiles. L’une des plus courantes est l’omniprésence des luttes de pouvoir.

La persistance incroyable d’un enfant à forte volonté conduit souvent les parents à céder parce qu’ils sont fatigués ou frustrés.

Par conséquent, les enfants apprennent à repousser les limites de toutes sortes de façons créatives parce que cela leur fait du bien d’obtenir ce qu’ils veulent. Il peut être trop facile de se concentrer sur les aspects négatifs d’un enfant fougueux, mais les mêmes traits de tempérament qui conduisent à des défis présentent également une foule d’avantages.

Pour plus d’aide sur la façon de calmer les crises de colère, consultez ce guide étape par étape.

Calmez les colères ebook

Les avantages d’avoir un caractère bien trempé

Leur persistance et leur nature fougueuse sont des éléments clés

Une fois qu’un enfant apprend à exploiter sa persistance et son entêtement, tout est possible. Les enfants à la volonté forte ont tendance à passer plus de temps à résoudre des problèmes que leurs homologues et c’est cette volonté inébranlable et cet esprit élevé qui apportent au monde de grands leaders, penseurs et innovateurs.

Ils sont moins susceptibles de céder à la pression de leurs pairs.

Ils sont plus susceptibles de s’en tenir à leur propre système de croyances et moins susceptibles de céder à la pression des pairs.

Ils réussissent mieux

Des recherches ont montré qu’un enfant volontaire a plus de chances de réussir à l’âge adulte que ses camarades1.

Ils répondent mieux à l’influence de l’environnement

Les enfants au tempérament difficile sont plus sensibles aux changements positifs dans l’éducation des enfants que les autres enfants, ce qui signifie qu’ils répondent plus favorablement aux interventions et aux stratégies parentales positives que les autres enfants2.

Ils nous apprennent: Leur détermination et leurs moyens d’interagir avec leurs mondes accueillent une pléthore de leçons pour toute personne impliquée. Ils nous mettent constamment au défi de faire une pause, de réfléchir et de réorienter notre façon de voir le monde.

Apprentissage auto-motivé

L’éducation d’un enfant au caractère bien trempé

Choisir des méthodes parentales efficaces lorsque vous avez un enfant têtu peut être un défi. S’il peut sembler facile de supposer qu’adopter un style autoritaire sur l’enfant et exiger le respect peut être efficace, ce n’est en fait pas le cas.

Même si les cris et les punitions peuvent sembler être des moyens faciles de mettre fin aux comportements des enfants, ils ne sont pas nécessairement une bonne chose.

Ce type de méthode disciplinaire renforce négativement votre comportement, c’est-à-dire que plus vous criez sur votre enfant, plus vous aurez envie de le faire à l’avenir, ce qui, en fin de compte, nuit à la relation parent-enfant.

Lorsqu’un enfant a des problèmes de comportement, il est facile de lui imposer une discipline excessive. Cela peut ressembler à un flot constant de punitions et, en fin de compte, entraîner une moins bonne régulation émotionnelle et davantage de problèmes de comportement à l’avenir3,4.

Les expériences précoces des enfants ayant des difficultés de tempérament façonnent leur comportement ultérieur. Il est donc essentiel de trouver des moyens efficaces de travailler avec le tempérament de votre enfant5.

Les enfants à forte volonté n’aiment pas qu’on leur dise quoi faire, ils sont avant tout guidés par leur propre volonté. Par conséquent, chercher à obtenir l’obéissance d’un enfant au caractère bien trempé peut être une démarche futile. Concentrez-vous plutôt sur la régulation des émotions, l’établissement d’une relation de confiance, l’instauration de la confiance et l’encouragement de votre enfant à développer l’autodiscipline et la responsabilité sociale.

Si votre enfant croit que vous voulez ce qu’il y a de mieux pour lui, il fera davantage confiance à vos conseils. Il y aura peut-être de nombreuses épreuves en cours de route, car il repoussera vos limites, mais vous pouvez tous deux apprendre à travailler ensemble de manière à faire ressortir les qualités positives de votre enfant et à réduire ses comportements négatifs.

Stratégies parentales pour élever un enfant à la volonté forte

1. Donnez à votre enfant l’espace nécessaire pour apprendre

Alors, comment éduquer un enfant qui a une forte volonté ?

Les enfants à forte volonté sont des apprenants expérimentaux. Ils ne veulent pas qu’on leur dise quoi faire, ils veulent faire l’expérience et décider par eux-mêmes.

Adoptez cette approche – à moins que votre enfant ne soit en danger imminent, permettez-lui d’apprendre certaines de ces leçons plutôt que d’essayer de contrôler son comportement.

2. S’occuper du comportement de votre enfant

Un bon enseignant félicite les bons comportements et corrige les comportements négatifs. Il suffit de prêter attention au comportement de votre enfant et de le féliciter ou de commenter les comportements appropriés.

Le fait d’assister à un cours vous permet d’en apprendre beaucoup sur la façon dont votre enfant interagit avec le monde. Faire savoir à votre enfant que vous portez attention à son comportement est un moyen de le renforcer. Des commentaires tels que « tu as accroché ton manteau ! » démontrent à votre enfant que vous observez un comportement approprié et augmentera le nombre d’interactions que vous avez qui ne sont pas liées à la discipline ou aux instructions.

3. Récompensez votre enfant

En plus de la motivation intrinsèque, comme les félicitations pour un bon comportement, les enfants à forte volonté réagissent bien lorsqu’ils sont récompensés par des activités qu’ils aiment ou par des récompenses physiques comme des câlins et des baisers.

Choisir des activités que vous pouvez faire ensemble, comme jouer à un jeu, augmentera le nombre d’interactions positives que vous aurez et constituera une source puissante d’encouragement à faire de bons choix à l’avenir.

4. Choisissez vos batailles

Soyez sélectif sur ce que vous prenez la peine d’aborder. Lorsque vous disciplinez votre enfant, concentrez-vous d’abord sur les comportements les plus dangereux et diminuez progressivement au fur et à mesure que son comportement s’améliore.

Apprendre à discipliner votre enfant de manière sélective améliorera sa coopération, alors que se battre avec lui et le punir peut saper son désir de protéger son lien chaleureux avec vous.

5. L’éducation positive des enfants

Les enfants à forte volonté luttent souvent pour le respect et l’autonomie. En offrant à votre enfant du respect et de l’empathie, vous l’aiderez à se sentir compris.

Communiquer que vous comprenez pourquoi quelque chose est important pour lui et offrir un compromis à sa position peut être une excellente stratégie qui permet à l’enfant de se sentir en contrôle. L’utilisation du raisonnement inductif peut également l’aider à adopter un comportement plus approprié.

La mise en œuvre d’une utilisation appropriée des temps d’arrêt et des temps morts aidera également votre enfant à apprendre qu’un comportement approprié est récompensé.
Dans l’ensemble, la structuration d’une relation qui établit clairement les limites, mais qui offre aussi de la souplesse et du respect pour les besoins de votre enfant, favorise des relations parentales positives et améliore les résultats pour les enfants.

Références

Lire la suite
Clic pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Populaires