Connectez-vous avec nous

Life

Pourquoi mon enfant est-il paresseux ? 11 raisons scientifiques cachées

Les parents se demandent souvent « Pourquoi mon enfant est-il paresseux ? ». La vérité est que la plupart des enfants paresseux ne le sont pas vraiment. Il peut y avoir de nombreuses raisons cachées à la paresse apparente de votre enfant.

Découvrez pourquoi votre enfant est paresseux

Les gens attribuent souvent aux enfants démotivés l’étiquette de « paresseux », laissant entendre que leur incapacité à étudier ou à faire des travaux scolaires est un défaut de caractère.

De nombreuses raisons pour lesquelles votre enfant est paresseux sont courantes, mais peu connues. Des raisons tant physiques que psychologiques peuvent contribuer au problème. La première étape pour résoudre ce problème est d’identifier d’où vient la « paresse ».

Pourquoi mon enfant est paresseux

Souvent, ce qui ressemble à de la paresse à l’extérieur peut en fait être un manque d’énergie à l’intérieur. En plus d’être physiquement fatigués, les enfants paresseux peuvent aussi s’ennuyer, se décourager et être mentalement démotivés.

Voici les 11 causes les plus courantes, mais cachées, de l’apparence « enfant paresseux ».

1. Les troubles de l’apprentissage

De nombreux enfants paresseux sont des enfants incompris qui font face en silence à des troubles de l’apprentissage non identifiés.

Une étude menée par l’Université de technologie de Queensland en Australie a évalué 20 enfants, âgés de 7 à 10 ans, considérés comme paresseux par leurs parents et leurs enseignants. Des examens approfondis ont révélé que 17 des 20 enfants souffraient d’une série de difficultés d’apprentissage et d’importants problèmes d’attention1.

Les difficultés d’apprentissage les amenaient à se désintéresser de l’apprentissage et à perdre leur motivation. Les parents et les enseignants pensaient que ces enfants étaient simplement paresseux et ne reconnaissaient pas leurs besoins particuliers.

2. TDAH (trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité)

Le TDAH est l’un des troubles neurodéveloppementaux les plus répandus. Les enfants atteints de TDAH ou de symptômes de TDAH ont des difficultés à se concentrer. Les symptômes d’inattention non traités peuvent affecter la capacité et la motivation de l’enfant à apprendre2.

Le TDAH comporte trois sous-types :

  1. Prédominance de l’hyperactivité-impulsivité
  2. Prédominance de l’inattention
  3. Combiné

Bien que les enfants présentant l’un ou l’autre de ces sous-types aient des problèmes de concentration, les enfants à prédominance inattentive présentent rarement des problèmes de comportement qui conduiraient à un diagnostic. Par conséquent, ces enfants ne sont souvent pas diagnostiqués pendant l’enfance3.

Le TDAH est également considéré comme sous-diagnostiqué chez les filles car les symptômes apparaissent différemment chez elles4.

En outre, les enfants peuvent présenter des symptômes du TDAH sans répondre aux critères de diagnostic. Tous ces facteurs peuvent expliquer pourquoi un enfant semble démotivé et paresseux.

3. Problème de sommeil

Le manque de sommeil peut faire paraître un enfant paresseux et démotivé. Lorsqu’un enfant n’est pas bien reposé la nuit, il est fatigué pendant la journée et a moins de motivation pour réussir5. Le sommeil favorise la consolidation de la mémoire déclarative6. Un sommeil insuffisant peut affecter l’apprentissage et les performances scolaires de l’enfant7,8.

Le manque de sommeil peut être dû au fait de rester debout trop tard en regardant YouTube, en jouant à des jeux vidéo ou en discutant avec des amis en ligne. Outre le retardement de l’heure du coucher, les appareils électroniques émettant une lumière bleue peuvent également affecter la qualité du sommeil de l’enfant9.

Les problèmes de santé tels que l’apnée du sommeil peuvent également entraîner une mauvaise qualité de sommeil affectant la motivation de votre enfant à apprendre et son fonctionnement dans la journée10.

Apprentissage auto-motivé

4. Dépression

Les enfants qui souffrent de dépression sont moins motivés et ont moins d’énergie pour poursuivre des activités11.

L’insomnie est également un symptôme courant de la dépression. 90 % des patients souffrant de dépression se plaignent d’avoir des problèmes de sommeil12. Ces enfants semblent paresseux et se désintéressent de tout, y compris du travail scolaire.

5. Anxiété

Les troubles de l’anxiété sont prévalents chez les enfants et les adolescents. Les enfants souffrant d’anxiété sont moins motivés intrinsèquement13.

Les enfants n’ont pas nécessairement besoin d’un diagnostic de trouble anxieux pour être affectés. Les enfants souffrant d’anxiété scolaire souffrent également d’une moindre motivation intrinsèque à étudier14.

6. Parents contrôlants

Après les besoins biologiques, l’autonomie est le facteur de motivation le plus important qui puisse inciter quelqu’un à agir. L’autonomie est le sentiment de contrôle que les individus ont sur leurs propres activités. Les enfants qui s’engagent dans l’apprentissage sans force ou pression extérieure sont des apprenants plus motivés. Ceux qui acceptent pleinement la valeur de l’apprentissage sont également plus motivés par l’autonomie19.

Les parents contrôlants démoralisent les élèves qui doivent étudier, qu’ils le veuillent ou non. Ces parents diminuent la motivation de leurs enfants à apprendre, laissant les élèves peu inspirés paraître paresseux.

7. Relations tendues entre parents et enfants

Une relation parent-enfant étroite, chaleureuse et encourageante peut motiver les enfants à apprendre. À l’inverse, une relation tendue peut créer du stress chez l’enfant et le démotiver20.

8. Manque de compétence

Les gens ne peuvent pas être motivés pour s’engager dans des activités qu’ils ne pensent pas pouvoir maîtriser un jour. Les enfants qui manquent de compétences dans les matières scolaires ou qui ne croient pas pouvoir les maîtriser ne seront pas motivés pour étudier21.

9. Stress

Le stress est un important facteur de démotivation. Lorsque nous sommes stressés, les niveaux de dopamine dans le cerveau peuvent chuter, ce qui fait que nous ne sommes pas motivés pour faire quoi que ce soit22.

Il existe différentes raisons de stress, par exemple un décès soudain dans la famille, une catastrophe naturelle, la séparation des parents, des parents qui se disputent, un déménagement dans une nouvelle ville, une dispute avec le meilleur ami, etc.

10. Maltraitance des enfants

La maltraitance des enfants ne se limite pas à la maltraitance et à la négligence ; elle comprend également les agressions physiques telles que frapper, gifler ou donner des coups de pied à un enfant15. La maltraitance, les abus et la négligence envers les enfants peuvent entraîner des problèmes émotionnels et comportementaux chez les enfants. Les problèmes émotionnels et comportementaux affectent les compétences et les performances de l’enfant à l’école16. La maltraitance peut également entraîner des déficiences cognitives – des difficultés de concentration accrues et une motivation moindre15.

11. Abus de substances

L’abus de drogues peut affecter de manière significative la chimie du cerveau et la motivation17. Les statistiques montrent que l’expérimentation de substances addictives et l’apparition de troubles liés à la dépendance se produisent principalement pendant l’adolescence et le début de l’âge adulte18.

Réflexions finales sur  » Pourquoi mon enfant est-il paresseux ?

Toutes ces raisons peuvent être source de stress pour les enfants. Si nous voulons motiver nos enfants, nous devons identifier la cause cachée de leur manque de motivation afin d’éliminer le facteur de stress en conséquence.

Besoin d’aide pour motiver les enfants ?

Si vous recherchez des conseils supplémentaires et un plan réel étape par étape, ce cours en ligne Comment motiver les enfants est un excellent point de départ.

Il vous donne les étapes nécessaires pour identifier les problèmes de motivation chez votre enfant et la stratégie que vous pouvez appliquer pour aider votre enfant à développer sa motivation personnelle et à devenir passionné par l’apprentissage.

Une fois que vous connaissez cette stratégie basée sur la science, motiver votre enfant devient facile et sans stress.

Références

Lire la suite
Clic pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Populaires