mardi 30 octobre 2018

Nos moments collés



Je pense que ce sont les moments, qui me resteront le plus gravé en mémoire de sa petite enfance. Ceux où nous sommes collées l'une à l'autre. En portage. Car ses bouts de tissus nous ont accompagnés de ses premières heures à aujourd'hui, et nous accompagnerons encore pour un sacré moment je pense.

Elle n'avait alors que deux heures, nous étions remontés dans notre chambre et j'avais déjà ce besoin de l'avoir sur moi, en continuité de notre grossesse.
Sans sont suivi les premiers jours à la maison, nos premières sorties, les décharges du soir, tous ses moments stressant pour elle, que nous avons surmonté entre lassé corps contre corps.

Et puis le plus magique, la découverte du monde, sur moi, à hauteur d'adulte. Lui apprendre comment tourne le monde en lui murmurant la vie au creux de l'oreille. En la câlinant, en la regardant droit dans les yeux et avec le petit bisou sur les cheveux comme j'ai l'habitude de le faire lorsqu'elle est dans l'écharpe.
J'aime nos échanges instantanés, j'aime l'avoir tout contre moi.




Nos moments portés. Nos moments juste elle et moi. Ceux qui me rappelleront toujours sa plus tendre enfance.

14 mois de portage. Et j'ai une petite fille socialement ouverte (contrairement à ce que pourraient croire la terre entière).
Car sachez-le mesdames et messieurs, en portant mon poupon des années durant, je l'ai rendu sur d'elle, confiante et autonome, prêt à découvrir ce qui l'entoure, soucieuse de grandir, d'apprendre et de comprendre comment fonctionne le quotidien.

L'une contre l'autre, nous avons appris à nous connaitre, tissé des liens que nul ne pourrait briser et nous avons fini ensemble notre grossesse.







14 mois plus tard, toujours portée <3

Porte-bébé Tula vendu chez ecoterre
Photographie : Asixfontfontfont

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire