lundi 4 décembre 2017

3 mois de toi...


Ça y est. 3 mois. 3 mois de toi mon bébé. Ma Lilo.
3 mois c’était hier. Tu te souviens, tu étais si petite dans ton pyjama naissance, tu étais très calme, la peau toute fripée et tu poussais des petits cris qui nous faisaient penser à des cris d’oiseaux selon ton papa et moi.
3 mois c’était lorsque tu as chanté ton premier éclat de rire sur le canapé devant moi, tu avais essayé plusieurs fois quelques jours avant et c'était si drôle de te voir essayer et forcer pour y arriver. Mon Dieu ce que tu m’as fait rire ces jours-là. Et puis pleurer aussi, lorsque ça y est tu as ri aux éclats pour de bon quelques jours plus tard.
3 mois c’était ça. Des progrès encore et toujours quotidiennement sans un seul jour identique aux précédents. Des montagnes russes de sentiments tous aussi bons pour nos cœurs les uns que les autres.
3 mois c’était de l’amour à n’en plus finir c’était du bonheur sans un arrêt aucun c’était beaucoup, beaucoup de sourire à te regarder grandir.
Et puis 3 mois c’est aujourd’hui. 3 mois de toi mon bébé qui apprend encore et toujours. Quelle fierté tu as dû ressentir quand après plusieurs jours d’apprentissage tu as enfin réussi à porter tes mains à ta bouche. À l'heure où j’écris ces quelques lignes, je te revois avec tes grands yeux bleus et ton sourire, celui qui ressemble fort à celui de ton papa. Je te revois sourire si belle devant tes poings dans ta bouche et puis moi, qui te regarde et t’applaudis. Bravo mon cœur 3 3 mois c'était également des pleures. Moins drôle, moins amoureux. Des pleurs de décharge le soir venue, la nuit tombante. Des pleurs atroces autant pour toi que pour moi parce que ce sont des pleurent pour lesquelles je ne peux rien. Impuissante je te berçais, je te berce, puisqu'ils ne sont pas finis. Ils se sont invité voilà une petite semaine et nous avons tous hâte de les voir s'en aller de chez nous pour repasser des nuits calmes et sereines. D'ailleurs 3 mois c'était aussi des nuits. Des nuits plutôt sympathiques, des nuits sans interruptions de 23h à 8 h. 3 mois de nuits que je remercie.
3 mois c’est aussi et surtout 3 mois de nous. 3 mois de notre famille. Je n’en reviens pas quand je parle de nous en utilisant ce mot qui me faisait t’en rêver. Famille, famille, famille. Tu le sens le bonheur mon bébé . Merci mille fois, en naissant, en poussant ton premier cri tu nous as unis pour la vie en famille. Tu nous as permis de nous marrer en vouant ton premier caca puant, tu nous as permis de nous tenir ma main en balade, tu nous as permis des regards amoureux lorsque tu souris, tu nous as permis d’être Unis, fort et heureux, notre si belle famille.
3 mois, c’est long, c’est court, c’est toi, c’est nous 3
Happy 3 mois mon bébé d’amour. Lilo














Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire