lundi 25 septembre 2017

Quelques semaines plus tard...


C'était hier non ? C'était bien hier tes petits coups sur le bas de mon ventre, les échographies, ces moments rien qu'à nous que personne ne peut imaginer comprendre c'était bien hier non ?
C'était il y a tellement peu de temps, ces quart d'heure au réveil où nous étions trois mais toi en moi. Ou nous profitions de ne pas te connaitre vraiment pour t'imager et te penser avant que tu ne sois là.

Oh que le temps fils. 



3 semaines tu me diras !? C'était il y a trois semaines, tu nous as rejoint. J'ai découvert cette chose fabuleuse qu'est l'accouchement. J'ai découvert ce que c'est que de t'avoir en moi et puis en une fraction de seconde, de t'avoir sur moi. 

J'ai enfin eu cette sensation qu'ont les femmes lors de l'accouchement. Ce moment où tu passes de :  dans mon ventre à sur mon ventre. C'était fabuleux, mon Dieu que c'était merveilleux.
3 semaines que tu es là, dans mes bras. Je suis devenue cette maman que je rêvais t'en devenir. Grâce à ma merveilleuse Lilo je découvre ce bonheur que d'être mère.

Profite ça passe vite ! Vous me le dites au quotidien et bien sûr vous avez raison mais j'aurai beau en profiter, en bouffer, en dévorer, ça passera toujours trop vite. Vraiment trop vite. 
Alors je profite et je photographie. J'écris un peu partout tout ce que je vois, tout ce que je vis en espérant ne jamais rien oublier même si nous savons toi et moi que j'oublierai certaines choses.

Cette période de ma vie est la plus jolie, la plus fabuleuse que j'ai pu vivre jusqu'à présent. Chaque jour qui passe est un bonheur de plus. Alors c'est vrai, il y a eu les contractions, les douleurs de dos et les douleurs de l'accouchement. Oui il y a les nuits courtes et oui il y aura les premières fièvres, les petits bobos et beaucoup d'autres choses pas vraiment agréables. Mais ce n'est rien à côté du bonheur que c'est de se réveiller avec elle à nos côtés, la voir sourires après l'allaitement et puis sentir son odeur quand je la porte tout contre moi <3



C'était hier...

2 commentaires: