samedi 30 septembre 2017

Notre lien lacté



Depuis que je suis enceinte de Lilo et même avant d'ailleurs... j'ai cette envie intense d'allaiter. Comme si c'était une évidence. Mais je savais qu'allaiter ce n'était pas si facile que ça. On a cessé de me le rappeler tout au long de ma grossesse.


T'en, que j'ai fini par acheter des biberons, un tire-lait et tout une panoplie d'objets indispensables à l'alimentation d'un nourrisson. "Au cas où" je me disais...
Puis Lilo est né et nous avons eu droit à notre première tétée. Communément appelée, "la tétée de bienvenue". Cette tétée qui ne fait pas mal, pour moi en tout cas elle était parfait et là je me suis dit que l'allaitement c'était finalement super simple !



Les jours ont passé, les sages-femmes de la maternité aussi et j'ai bu leurs conseils quotidiennement. J'ai la chance d'avoir eu une super équipe très unie et cohérent entre elles. Mes premiers jours d'allaitement ont été un véritable conte de fées ! Je devenais maman allaitante, comme je l'avais toujours voulu.




Le retour à la maison. La crevasse.
Parce que je n'avais pas anticipé. Pour moi c'était bon, mon allaitement avait tellement bien débuté que je me suis sentie à l'abri de tous soucis ! Et bien c'était une erreur.
La crevasse, cette petite plaie qui fait un mal de chien (ça fait bizarre de parler de douleurs après avoir accouché...) et qui te fait sauter au plafond quand tu allaites.
L'allaitement ce n'était finalement pas si facile que ça et surtout, je comprenais qu'à tout moment il pouvait y avoir un souci. 



Je me suis alors renseigné et j'ai pris rendez-vous avec une conseillère en lactation. Je me suis également tournée vers mes précieuses amies allaitantes, celles en qui j'ai une confiance aveugle et que je remercie d'ailleurs.
J'ai donc appris à allaiter, positionner ma Lilo et à m'occuper de ma poitrine ! Parce que oui, quand tu allaites tu dois aussi prendre soin de tes seins.
Deux jours on suffit à faire partir la crevasse et à dissiper la douleur. seulement deux minuscules petits jours... J'en revenais pas.



On apprend tous les jours et j'aime ça : j'aime apprendre et en savoir toujours plus. C'est à présent ce que je fais sur l'allaitement. Je n'ai plus mal, Lilo boit bien (Lilo à toujours bien bu) j'ai trouvé un équilibre parfait entre elle et moi, notre lien lacté est bel et bien présent et si intense... Mais je ne me dis plus que c'est chose acquise parce que cela m'a déjà joué un tour. J'avance au jour le jour en faisant attention au moindre signe annonciateur de quelque chose qui ne fonctionnerait pas parce que si j'ai bien un conseil à vous donner, c'est de toujours traiter le souci dès le départ et de ne surtout pas laisser traîner parce qu'un allaitement qui fait mal est un allaitement qui n'est pas correctement exécuté ! L'allaitement ça ne doit pas faire mal...


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire