jeudi 8 septembre 2016

La nostalgie du voyage...



Partir loin, découvrir l'inconnu, changer d'air et d'horizon... C'est un peu ce pour quoi je suis née. J'ai ça en moi. Ce besoin de vivre, découvrir le monde sous toutes ces facettes et apprendre qu'ailleurs on ne fonctionne pas comme ici. Alors quand je vois les beaux jours s'en aller, mes valises rangées, je suis un peu nostalgique. Je me mets à me remémorer les pays visités, les souvenirs indélébile et les bons moments passés ailleurs. Plus que quelques mois à patienter, plus que quelques semaines dans ma routine avant de pouvoir me libérer et repartir quelque part. Loin. Je ne sais pas encore où et je m'en fiche. Tant que c'est quelque part où je n'ai pas l'habitude d'aller.

Je suis ce genre de fille qui n'aime pas le changement. Je le vis assez mal d'ailleurs. J'écoute constamment la même musique, je mange les mêmes légumes, je regarde les mêmes films, je me lève à la même heure et je me passionne pour les collections dont le but est de posséder les mêmes choses en une déclinaison de variante assez affolante. 

C'est d'ailleurs très contradictoire avec les voyages nous sommes d'accord. Je pense que c'est un moyen pour moi de casser cette routine qui me réconforte tellement parce qu'en partant voyage, j'ai  cette envie de vivre autrement. Comme un renouveau ! Je pourrai passer ma vie entière sur les routes à vivre mois après mois dans des routines différentes ! Je pourrai m'accommoder de pays en pays pour au final avoir vécu un peu comme tout le monde sur la terre entière.

En voyage je suis monté sur un chameau, j'ai nagé en eau très froide, j'ai mangé des plats typiques, j'ai appris à faire du pain à l'ancienne, j'ai dormi à la belle étoile, je me suis baladé dans un champ de lavande, j'ai fait du kayak dans une rivière magnifique, j'ai appris beaucoup de choses sur l'histoire, j'ai marché à en perdre la sensation sous mes pieds, j'ai marché sur les traces du passé, j'ai prix des coups de soleil sûrs à peux près tout le corps, j'ai photographié à en avoir mal aux yeux; j'ai rencontré des gens exceptionnels, j'ai été heureuse, très heureuse.

Je suis nostalgique... Nostalgique du voyage. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire